Librairie | Recherche



Catégorie  
Titre ou mot-clef  
Auteur  


Entrez, de préférence, deux mots.
ex.: Chateaux Bretagne, Archives, Auvergne,
Héraldique Normandie, Généalogie, Epinal...

Utilisez le singulier, la recherche sera plus large.
Vous pouvez également utiliser une racine pour une recherche encore plus large.

ex.: chev pour chevalier, chevalerie, chevaux, ...
Vos caractères peuvent-être accentués ou non, en majuscules ou minuscules.

Nombre d'articles par page

Page 1 sur 2  -  23 articles.

 1  2  page suivante>>


Dictionnaire des anciennes familles de Touraine

BOISNARD, Luc

Dictionnaire des anciennes familles de Touraine

Depuis Carré de Busserolle et son Armorial de Touraine (1867), aucun ouvrage n'avait tenté de regrouper et de décrire la société noble et notable d'Indreet-Loire. Les progrès du droit nobiliaire et le dépouillement de toutes les sources accessibles ont permis de dresser l'inventaire détaillé de 2351 familles ayant vécu en Touraine, du Xe au XIXe s. Leurs origines et leurs destins intéressent la Région Centre, l'Ouest et la France entière. Spécialiste d'histoire sociale, ancien élève du professeur François Bluche, Luc Boisnard publie ici l'intégralité de son fichier, établi en vingt ans et dont une partie a étayé sa thèse d'État, soutenue en 1989 devant un jury de Sorbonne présidé par le professeur Pierre Chaunu. Il a obtenu le concours, pour les degrés et familles médiévales, du Colonel Robert Nussard, bien connu des héraldistes du Val de Loire. Chaque notice, en dix rubriques, livre l'origine, les fiefs ou résidences, les dates de présence, l'histoire de la lignée, les armoiries, titres et illustrations, le sort et la bibliographie. Une table héraldique, dressée par R. Nussard, intéressera l'érudit en quête d'identification d'armoiries. L'ouvrage figurera en bonne place dans la bibliothèque du chercheur en histoire sociale, de l'antiquaire - au sens ancien du terme -, du généalogiste et du tourangeau cultivé.

1992, 464 p., A4, 97.00€

La Touraine archéologique

R. Ranjard

La Touraine archéologique

Le "Ranjard" permet de faire la connaissance approfondie des vieux quartiers des villes de Touraine, de comprendre les richesses d'art et d'histoire qui se présentent à chaque pas, à travers les campagnes tourangelles.

1958, réédition 1994, 13 x 18, rélié, 736 p., 38.00€

ARMORIAL GENERAL DE TOURAINE VOL 18

CARRE DE BUSSEROLLES, J.X.

 ARMORIAL GENERAL DE TOURAINE VOL 18

582 p. 57 €

ARMORIAL GENERAL DE TOURAINE VOL 19

CARRE DE BUSSEROLLES, J.X.

 ARMORIAL GENERAL DE TOURAINE VOL 19

640 p. 57 €

UNE VIEILLE FRANCE - LA TOURAINE,

SCHWEITZ, D.

UNE VIEILLE FRANCE - LA TOURAINE,

La Touraine n'est pas une province ordinaire. Elle passe pour être une parfaite image de la Vieille France, celle où séjournaient les rois de la fin du Moyen Age et de la Renaissance. Il existe une autre Touraine, intime et méconnue, celle des bourgs et des pays oubliés. Ce livre nous invite à les découvrir toutes deux.

17 x 25, 194 p., illustrations, 21€

QUI EST EN TOURAINE, EDITION 2013,

BERTON, A.

QUI EST EN TOURAINE, EDITION 2013,

Dictionnaire biographique des célébrités nées en Touraine. 1200 noms sont ainsi répertoriés avec les détail de leur histoire personnelle, familiale et leurs illustrations.

256 p. 15€

DICTIONNAIRE DES ANCIENNES FAMILLES DE TOURAINE

BOISNARD, L.

DICTIONNAIRE DES ANCIENNES FAMILLES DE TOURAINE

Répertoire alphabétique des familles nobles de l'ancienne province de Touraine avec origines, principaux fiefs, principes de noblesses, armoiries, titres et bibliographies particulières.

464 p. 98€

PRESSIGNY EN TOURAINE,

Collectif

PRESSIGNY EN TOURAINE,

Donjons, Forteresses, Maisons Fortes et Château se sont succédé sur cette terre tourangelle. Les auteurs nous présentent avec une riche iconographie un lieu actif de l’Histoire de France.

27 x 21, 384 p., 598 illustrations 35€

CES MESSIEURS DE CHINON

Boisnard (Luc)

CES MESSIEURS DE CHINON

Brosser un portrait de la noblesse et de la bourgeoisie en situation, en combinant méthodes généalogique et architecturale, depuis la Renaissance, tel fut le dessein de l'auteur. Une présentation de la presqu'île du Véron, de Savigny à Ussé, sur la Loire puis sur l'Indre, pour ne pas manquer Chateaubriand ; de Savigny à l'Olive, sur la Vienne, afin de ne pas omettre l'aventure coloniale des Véronnais ; sans délaisser la forêt de Chinon, où se rejoignent le sieur des Forges, veneur du roi Louis XI, et les comtes de Puységur, mainteneurs de l'art de la vénerie. Elle précède l'étude des phases successives de la vie de plusieurs familles-types. Ici se conjuguent richesse et isolement, autarcie et endogamie, dans cette époque-charnière du XVIe siècle où éclate l'archomanie de la bourgeoisie chinonaise, au moment même où la Royauté dote la France de son armature juridique. Ainsi va naître une aristocratie robinesque, formant l'armature d'une société en ordre, cultivant avec constance les vertus qui méritent l'ascension. Cette bourgeoisie savante, bâtisseuse et endogame (une trentaine de familles au XVIIe siècle, une quarantaine au XVIIIe siècle), au caractère acérain, investit les instances politiques et juridiques de Chinon pour les tenir jusqu'à l'avènement de l'homo-jacobinus. Le 4 août, sonne la fin des libertés et 1789 l'éviction des élites. On voit naître une société désheurée, la «France des avocats», puis celle des "magisrats" tout un profil pour les Régimes à venir - et la décennie simplificatrice de notre déclassement (1789-1799) utilise les races bourgeoises déjà siégeant dans les prétoires d'Ancien Régime. C'est l'aboulie des élites et leur faillance, dans leur immense majorité devant la Révolution : elles cohabiteront dans l'administration impériale avec l'ancienne noblesse, marquée par le traumatisme durable des guerres civiles. Par de rasement de château, peu de chouannerie, peu de républicanisme..., bref le diapason d'un modérantisme sombrant dans une néophobie qui se décline : aux bourgeois le « radicalisme-et-radical-socialisme », conservatisme des Loges maçonnique, aux aristocrates la réaction d'un royalisme folklorique pour ceux qui se clapissent au manoir, trop souvent confits dans un étroit bovarysme. La vie des noblereaux au XIXe siècle, tout occupée par l'agronomisme, la chasse et le cercle est d'une société gourmée. Déjà se prépare la dilution des profils sociaux, noblesse rarescente et bourgeoisie pléthorique, atténuation presque acquise dès Mac Mahon, tout achevée à la Belle-Époque.

2006, 18 x 25, 526 p. 50.00€

LA COUTUME DE BLOIS

Maurice Vallas

LA COUTUME DE BLOIS

Histoire et description de la coutume de Blois, sous ses différents aspects : système féodal, famille, vie sociale... complété par une liste des membres du clergé et de la noblesse, ainsi que des notices sur quelques membres de la noblesse présents à la réunion du 13 avril 1523 de rédaction de la coutume.

1987, 13 x 22, relié, 256 p. 30.00€

QUI EST QUI EN TOURAINE, le guide des personnalités nées en Indre-et-Loire

Adrien Berton

QUI EST QUI EN TOURAINE, le guide des personnalités nées en Indre-et-Loire

plus de 900 noms classés par ordre alphabétique, par domaine et par commune, avec les dates importantes de leur vie, leurs productions, les faits marquants, leurs décorations et leurs titres… De A pour Avisseau Charles, l'un des grands céramistes du XIXe siècle, en passant par B comme Babou Jean, échanson de François Ier, F pour Jehan Fouquet, le peintre d'une des plus belles pietà jamais peintes, ou G pour Germain Jean, maire de Tours… Tous, ils sont nés en Touraine et ils ont fait rejaillir leur gloire sur leur région d'origine. En répertoriant les personnalités hors du commun, « Qui est qui en Touraine » dresse le portrait d'une région prolifique en beaux esprits, en artistes, en hommes politiques d'envergure. Sait-on que Christophe Plantin, imprimeur de la première Bible, livre qui fut diffusé à travers toute l'Europe de la Renaissance, naquit à Saint-Avertin ? Qu'Armand Trousseau fut l'un des premiers médecins à pratiquer la trachéotomie ? Que Honoré de Balzac, l'auteur de La Comédie humaine et du Colonel Chabert, naquit à Tours au mois de mai 1799… Dans « Hommes et femmes célèbres de Touraine », plus de six cents personnages illustres nés en Touraine sont répertoriés. Sous leur nom, on trouvera les dates importantes de leur vie, leurs productions, les faits marquants, leurs décorations et leurs titres… A qui votre commune a-t-elle donné naissance ? Vous le saurez en allant directement à la fin de l'ouvrage, où vous retrouverez les personnages illustres classés par ville de naissance. De A comme Jacques Abraham, avocat né à Tours en 1616 et l'un des meilleurs de sa génération, jusqu'au boxeur Kader Zighem, champion du monde en 1995, « Hommes et femmes célèbres de Touraine » est un indispensable qui permet de mesurer le rayonnement de la Touraine.

2008, 192 p., 17,50€

CES MESSIEURS LES TRESORIERS DE LA MARINE, Histoire et généalogie Baudard de Sainte-James, de Fontaine..."

Philippe et Nicole Baudard de Fontaine

CES MESSIEURS LES TRESORIERS DE LA MARINE, Histoire et généalogie Baudard de Sainte-James, de Fontaine...\"

Famille issue de notables de la province de Touraine où ils exerçaient des fonctions commerçantes, de judicature…, les Baudard de Sainte-James et de Fontaine surent s’élever à des postes importants. Le XVIIIème siècle fut pour les Trésoriers de la Marine dont nous relatons ici la réussite, les ambitions et les déboires, une époque difficile à gérer. Trois générations vont se succéder : - Georges Nicolas Baudard, seigneur de Vaudésir trésorier de la marine et des colonies, Conseiller du Roi, secrétaire du Roi maison et Couronne de France, Receveur des tailles de l’élection d’Angers - Claude Baudard, baron de Sainte-James trésorier de la marine, trésorier général des colonies et conseiller du roi - Georges Baudard, baron de Sainte-James, trésorier de la marine. En trois générations, ces derniers réussirent, tant par leurs talents que par des politiques matrimoniales judicieuses, s’élever au plus haut niveau. En effet ceux-ci eurent des idées novatrices qui leurs apportèrent la notoriété et la fortune, et qui furent fort utiles à la modernisation de la France. D’autres eurent un destin plus modeste mais qui ne fut pas sans intérêt, car ils étaient de hauts fonctionnaires tous dévoués à leur fonction. On trouvera aussi des textes relatant des faits historiques où « Ces Messieurs de la Marine » participèrent de façon décisive : guerre d’indépendance d’Amérique, esclavage dans les colonies d’Amérique, bataille de Trafalgar, insurrection de Saint Domingue… L'histoire de Neuilly sur Seine y est aussi largement évoquée au travers de leur propriété (Saint James).

Voir la table des noms de cet ouvrage

2007, 17 x 25, 380 p., 45€

promenades dans la touraine

MONTEIL Alfred

promenades dans la touraine

Alexis Monteil propose un voyage historique et pittoresque, en 9 promenades, dans une Touraine qui se remet à peine des événements de la Révolution. Des faits historiques puisés dans les archives agrémentent ces ballades, illustrées par des gravures.

14,8 x 21, 150 pages.14,8 x 21, 150 pages. 15.00€

chauffeurs de touraine

Carré de Buxerolle J.-X.

chauffeurs de touraine

Dans cet ouvrage, Jacques-Xavier Carré de Busserolle retrace un épisode de la Terreur en Touraine. Les chauffeurs sont des associations de brigandage, qui pillent, volent, violentent les populations. L auteur s'attarde sur les faits les plus retentissant...

14,8 x 21, 86 pages.14,8 x 21, 86 pages. 8.00€

a travers la touraine - Légendes et Récits

Lemetayer & Clémency

a travers la touraine - Légendes et Récits

Les auteurs A. Lemétayer et S. Clemencey ont entrepris " un travail sur ce beau pays de Touraine que les étrangers viennent si souvent visiter ". Une écriture à quatre mains de récits et de légendes à travers un pays riche de ses châteaux, de ses sites...

14,8 x 21, 142 pages.14,8 x 21, 142 pages. 14.00€

Les campagnes de Touraine au XVIIIe siècle : structures agraires et économie rurale

MAILLARD, Brigitte

Les campagnes de Touraine au XVIIIe siècle : structures agraires et économie rurale

Son passé prestigieux et sa richesse monumentale font de la Touraine ancienne une des provinces françaises les plus connues. Mais que sait-on d'elle quand, aux XVIIe et XVIIIe siècles, elle n'est plus qu'une province comme d'autres, à la fois proche et éloignée de Paris ? Au XVIIIe siècle son économie est fondée sur l'agriculture et dans leur grande majorité les Tourangeaux sont des paysans. Les structures foncières y restent traditionnelles : la noblesse domine la seigneurie, peu agressive mais bien vivante ; les citadins laïques et le clergé possèdent une grande partie du sol, la petite et moyenne exploitation y règne. A l'instar de la France, la Touraine est « diversité ». À l'image de ses paysages ruraux tout en nuances, marqués par l'omniprésence des arbres et de la vigne, la province présente une palette étendue d'activités agricoles. Si les formes les plus traditionnelles de la céréaliculture occupent de vastes surfaces, il faut porter attention aux zones de culture intensive, comme les « varennes » ou le Chinonais qui n'ignore aucune des plantes venues d'ailleurs et qui fait une large place à l'élevage. La vallée de la Loire concentre une grande partie du vignoble ; elle est aussi un axe de communication majeur mais elle sert peu la province qui ne développe pas, au XVIIIe siècle, de productions d'exportation ou de viticulture de qualité, pour profiter de ses relations avec Nantes et l'Atlantique. Les contemporains dénoncent facilement la léthargie des habitants qui sont pourtant capables de brusques révoltes quand ils craignent la disette ; il faut sans doute voir dans cet apparent immobilisme la défense d'un équilibre fragile. Or les mauvaises années de la Rit de l'Ancien Régime voient un retour en force des épidémies et la multiplication des pénuries et des chertés que prouve l'étude des mercuriales.

1998, 500 p., 15,5 x 24, 27.00€

Marches d'armes III, Berry (Touraine, Berry, Bourbonnais, Auvergne)

Emmanuel de Boos

Marches d\'armes III, Berry (Touraine, Berry, Bourbonnais, Auvergne)

répertoire par meubles d'armoiries médiévales

1989, 19 x 27, 194 p., 38.00€

Marches d'armes IV, l'héraldique médievale en Touraine

Robert Nussard

Marches d'armes IV, l'héraldique médievale en Touraine

1989, 19 x 27, 170 p., 39€

Les noms de famille a Sainte-Maure-de-Touraine

Les noms de famille a Sainte-Maure-de-Touraine

Votre nom de famille est-il rare ? Est-il fréquent ? Connaissez-vous sa signification ? Autant de questions, autant de réponses données par ce livre qui vient de paraître. Et, pour qu'elles soient plus précises, l'ouvrage se consacre aux seuls noms portés à Sainte-Maure. Il les aborde tous : si vous êtes de Sainte-Maure, vous y retrouverez votre nom, celui de vos voisins comme de vos collègues ou des camarades de classe de vos enfants. Vous y découvrirez leur sens originel, ainsi que le nombre de porteurs total et la localisation principale en France. Vous vous amuserez à comparer le palmarès des noms de famille les plus fréquents en France, en Indre-et-Loire et à Sainte-Maure ou bien encore à découvrir quels noms de Sainte-Maure sont les plus longs, les plus courts ou les plus cocasses...

2005, 15 x 21, 120 p., 10.00€

CHATEAUX ET FORTERESSES DU MOYEN-AGE EN VAL DE LOIRE (Touraine, Anjou, Berry, Orléanais, Vendomois, Marche bretonne)

Daniel Schweitz

CHATEAUX ET FORTERESSES DU MOYEN-AGE EN VAL DE LOIRE (Touraine, Anjou, Berry, Orléanais, Vendomois, Marche bretonne)

Ce livre permet à l'amateur averti de "vieilles pierres" comme au simple curieux, de profiter pleinement de ses visites. Ils y trouveront un apercu du contexte historique et des principes qui guidaient les batisseurs, des clés pour chercher à mieux saisir les plans, les élévations et les systèmes défensifs des chateaux et places fortes du Moyen-Age, dans une région particulièrement riche en ce domaine.

2006, 19 x 26, 192 p., 30.00€


Page 1 sur 2  -  23 articles.

 1  2  page suivante>>