Librairie | Recherche



Catégorie  
Titre ou mot-clef  
Auteur  


Entrez, de préférence, deux mots.
ex.: Chateaux Bretagne, Archives, Auvergne,
Héraldique Normandie, Généalogie, Epinal...

Utilisez le singulier, la recherche sera plus large.
Vous pouvez également utiliser une racine pour une recherche encore plus large.

ex.: chev pour chevalier, chevalerie, chevaux, ...
Vos caractères peuvent-être accentués ou non, en majuscules ou minuscules.

Nombre d'articles par page

Page 1 sur 2  -  27 articles.

 1  2  page suivante>>


Armorial de Flandre, Artois, Picardie, Champagne et pays circonvoisins

Robert de Saint-Loup

Armorial de Flandre, Artois, Picardie, Champagne et pays circonvoisins

Cet armorial inédit recense plus de 10.000 blasonnements ; cette liste non exhaustive s'appuie sur des documents anciens, manuscrits ou imprimés, et sur les témoignages de nombreuses familles. Il concerne les provinces suivantes : Flandre, Artois, Picardie, Champagne, Hainaut, Rethel, Ponthieu, Valois, Vermandois, Clermont, et les évêchés de : Cambrais, Tournai, Amiens, Chalons, Reims, Saint-Omer, Boullongne, Soisson, Laon, Thérouanne, Troyes, Senlis, et Beauvais. Ainsi que la principauté de Joinville, les duchés de Bouillon et de Guise. Certains lieux sont aujourd'hui en parti ou totalement intégrés au territoire du Royaume de Belgique.

Voir la table des noms de cet ouvrage

Un CD-ROM pour PC et MAC contenant l'armorial sous forme de fichier PDF 49€

MELANGES GENEALOGIQUES ( ET RELIGIEUX, RELIGIEUSES ET CHANOINES DE LILLE ET DE LA REGION)

Paul DENIS DU PEAGE

MELANGES GENEALOGIQUES ( ET RELIGIEUX, RELIGIEUSES ET CHANOINES DE LILLE ET DE LA REGION)

Les Mélanges généalogiques sont de courtes généalogies, 195 en tout, comprenant en moyenne 3 à 10 pages par famille. Elles sont accompagnées du blason, quelquefois de l'ex-libris et des sources manuscrites et/ou renvois à d'autres ouvrages. Tables des noms de familles et de lieux. Les Religieux, religieuses et chanoines de Lille et de la région sont classés par villes, puis par établissements. Chaque notice contient un court historique et la liste des religieux et religieuses accompagnée d'éléments biographiques et / ou généalogiques. Les renseignements contenus dans ce travail sont extraits de divers manuscrits conservés dans les fonds religieux aux Archives départementales du Nord. Tables des noms de familles et de lieux.

Réédition 4 volumes (3 vol pour les Mélanges généalogiques et 1 pour les Religieux), 2 000 pages. 16 x 25, cahiers cousus, dos carré collé 145.00€

COLLECTION LES ALBUMS DE CROY, LE COMTE D'ARTOIS (18 à 23)

Collectif

COLLECTION LES ALBUMS DE CROY, LE COMTE D

Charles de Croÿ, fils de Philippe, troisième duc d’Aarschot, rassembla à la mort de son père tous les domaines de la famille dans ses mains. Il va pendant deux ans faire réaliser des vues peintes de toutes ses possessions. Un chef d’œuvre qui est aujourd’hui accessible à travers cette série d’ouvrages.

25 x 34, 300 p par volume, 6 vol. 349€

COLLECTION LES ALBUMS DE CROY, LE COMTE D'ARTOIS par volume,

Collectif,

COLLECTION LES ALBUMS DE CROY, LE COMTE D

Charles de Croÿ, fils de Philippe, troisième duc d’Aarschot, rassembla à la mort de son père tous les domaines de la famille dans ses mains. Il va pendant deux ans faire réaliser des vues peintes de toutes ses possessions. Un chef d’œuvre qui est aujourd’hui accessible à travers cette série d’ouvrages.

25 x 34, 300 p. 65€

Histoire de Tourcoing

J.E. Van Den DRIESSCHE

Histoire de Tourcoing

Histoire d'après les documents authentiques.

réédition 2005, 15 x 21, 520 p., 36.00€

GENTILHOMME ET LABOUREURS DU BOULONNAIS III

Michel Parenty et Henri Lorge

GENTILHOMME ET LABOUREURS DU BOULONNAIS III

Etudes et généalogies très richement illustrées et documentées sur les familles Ballin (1498-1998), Grandsire, Gransire de Belvalle (1601-1956), De Guelque (1550-1780), De Willecot de Rincquesen (1506-2005).

2006, 22 x 28, 360 p. 90.00€

GENTILSHOMMES ET LABOUREURS DU BOULONNAIS II

Michel Parenry et Henri Lorge

GENTILSHOMMES ET LABOUREURS DU BOULONNAIS II

Histoires et généalogies, richement illustrées, des familles : Du Bernet, Bernet (1598-2004) et Du Wicquet, du Wicquet d'Ordre, Duwicquet (1555-2003).

2004, 22 x 28, 448 p. 90.00€

GENTILSHOMMES ET LABOUREURS DU BOULONNAIS I

Michel parenty et Henri Lorge

GENTILSHOMMES ET LABOUREURS DU BOULONNAIS I

Genealogie et histoire des familles : de Bonnières, de Bournonville, du Campe de Rosamel, Delahodde, Flahaut, Lattaignant, Le Camus, Longuemaux, Lorgnier, Noël, Ohier, Verlingue, Warnier.

1989, 22 x 28, 358 p. 55.00€

NOTES SUR LES COMTES D'ARTOIS, LA MAISON D'HARCOURT, LES FAMILLES DE NOLLENT, DE TOLLEMER ET CORDOEN

Hugues Rousselle de La Perrière

NOTES SUR LES COMTES D\'ARTOIS, LA MAISON D\'HARCOURT, LES FAMILLES DE NOLLENT, DE TOLLEMER ET CORDOEN

Généalogie très complète et richement illustrée de ces grandes familles normandes et de leurs descendances.

2007, 21 x 29,7, 2 tomes, 750 p. nb illustrations 140.00€

Histoire de flandre et d artois

saint-léger A. de & lennel F.

Histoire de flandre et d artois

Cet ouvrage réunit " des morceaux choisis empruntés aux meilleurs historiens locaux ". Il met l accent sur trois périodes marquantes de l histoire de France (le Moyen âge, la Monarchie, l essort industriel du Nord. Publié pour la première fois en 1912.

14,8 x 21, 360 p. 14,8 x 21, 360 p. 28.00€

promenades historiques en artois

FABER J.-P.

promenades historiques en artois

Une excursion dans les principales localités de l Artois, à la recherche d événements historiques. Voilà ce que propose Jean-Pierre Faber, dans ce livre édité pour la première fois en 1867. Arras, Hesdin, Béthune, Bapaume, Lens, Saint-Pol, Lillers, Aire...

14,8 x 21, 110 pages.14,8 x 21, 110 pages. 11.00€

Charles Ferdinand d'Artois, duc de Berry

Jean-Jacques Boucher

Charles Ferdinand d'Artois, duc de Berry

Prince de France méconnu, son dernier acte fut, en mourant, d'annoncer puybliquement que son épouse Marie-Caroline attendait un heureux évènement. C'était l'annonce de la naissance de l'enfant du miracle, Henri, comte de Chambord. Charles Ferdinand d'Artois est le second fils de Charles X...

2000, 14 x 21, 256 p., 20.00€

Le comte d'Artois

O. du Beaudiez de Messières

Le comte d'Artois

1996, 14 x 21, 304 p., 22.00€

Villes de Flandre et d'Artois (900-1500)

A. DERVILLE

Villes de Flandre et d\'Artois (900-1500)

Dans l'Europe du moyen âge la Flandre fut, avec l'Italie, la région la mieux urbanisée. Etudiée exclusivement par des historiens belges, ceux-ci ont privilégié les trois grandes villes flamingantes, Ypres, Bruges, Gand surtout. En fait et en droit il y avait sept bonnes villes de Flandre, dont Lille et Douai, Arras et Saint-Omer. Après 1200 la partie sud de la Flandre, ou Artois, ayant été annexée par le roi, il convient de parler des villes flamandes et artésiennes, mais à tous les égards Arras et Saint-Omer restèrent des «villes flamandes».

2002, 16 x 24, 180 p., 16.00€

LA NOBLESSE DE LA SOMME AU XIXe SIECLE

Jean-Marie Wiscart

LA NOBLESSE DE LA SOMME AU XIXe SIECLE

A la veille de 1789, la noblesse locale, formée surtout d'officiers des armées du Roi, n'entend pas céder la prééminence aux riches négociants d'Amiens ou d'Abbeville, encore moins aux "seigneurs en bottes" que sont les gros fermiers. Aussi durcit-elle ses exigences face à la paysannerie. Dans les campagne de Santerre, la situation devient explosive.. La révolution marque fortement cette micro-société ; beaucoup d'émigrés découvrent le dénuement, le découragement et ... les vertus du travail manuel. Restés en Picardie, mères et épouses gardent souvent la tête froide. Brutalement confronté à la Révolution de l'égalité, les descendants d'anciens privilégiés se trouvent au XIXe face à une alternative : se fondre sans bruit dans le monde des notables ou s'ériger en une sorte de caste locale... (table des noms cités)

1994, 13 x 20, 254 p., 38.00€

BERCK-SUR-MER (Histoire de)

L. Duplais

BERCK-SUR-MER (Histoire de)

1900. " Au XIIe siècle, cette petite ville, aujourd'hui florissante, n'était qu'une simple bourgade, isolée, perdue au milieu des sables et plusieurs fois incendiée par les Anglais, qui ne laissèrent debout que la tour de l'église ", écrit L. Duplais. Le présent ouvrage est une réédition de " Berck-sur-Mer, ville et plage ", paru en 1895. Pittoresque et vivant, il regorge d'informations sur l'histoire de Berck depuis l'origine, les habitants et leurs coutumes, les fêtes et traditions, le parler, les personnages célèbres. On découvre ainsi l'histoire de Marianne Toute-Seule, fondatrice de la plage, qui fut à l'origine de la création de l'Hôpital Maritime en 1861, point de départ de la renommée médicale de Berck. Les Berckois retrouveront avec plaisir leurs ancêtres, maires, conseillers municipaux ou sauveteurs courageux. Ils revivront les scandales, les faits divers célèbres dans les annales de Berck, découvriront l'origine des institutions sociales et charitables, le lancement des premiers journaux. Un livre passionnant qui méritait d'être exhumé et qui plaira aux curieux comme aux amoureux du passé.© Micberth

1988, 14 X 20, 190 pages 26.00€

TOUQUET et de PARIS-PLAGE (Histoire du)

Ed. Lévêque

TOUQUET et de PARIS-PLAGE (Histoire du)

1905. Le domaine du Touquet resta longtemps à l'état de garennes sans valeur. En 1837, on tenta d'y faire des cultures. Au bout de quinze années d'expériences et d'essais plus ou moins fructueux, les propriétaires décidèrent de transformer le domaine en forêt, à l'instar des Landes de Gascogne. Les gros efforts de M. Daloz, sa ténacité, furent salutaires pour Le Touquet que l'on dota en 1864 d'une première bâtisse : le château, l'une des principales attractions de Paris-Plage dès le début. La construction de deux phares fut déterminante dans la transformation des lieux et eut pour conséquence immédiate l'accroissement de la population. En 1880, un premier lotissement fut construit ainsi qu'une première rue parallèle à la mer: la rue de Paris. Ce fut là le début de la station, officiellement ouverte en mars 1882, dont le projet avait été caressé par M. Villemessant. Les premiers moments furent difficiles et l'amélioration de Paris-Plage fut en grande partie l'oeuvre de ses premiers habitants, des " pionniers " tenaces et obstinés. Le Grand Hôtel marquera le lancement officiel de la station connue dans le monde entier. Un passionnant ouvrage qui évoque les figures familières et rappelle l'importance de la famille Daloz, propriétaire du domaine. " Les Daloz nous donnèrent le cadre, écrit-il; nous avons brossé la toile et produit l'admirable tableau que les plages voisines nous envient. "© Micberth

1988, 14 X 20, 154 pages 23.00€

HESDIN (Histoire d')

S. Mondelot

HESDIN (Histoire d')

1823. Le présent ouvrage possède une valeur toute particulière, puisqu'il s'agit d'une réédition du premier livre publié sur l'histoire d'Hesdin en 1823. On y découvre l'origine de la ville fortifiée en 850, l'existence d'un magnifique palais construit vers 1068 par le comte de Flandre. S. Mondelot explique quelle place importante occupa Hesdin autrefois et comment la cour de Philippe le Bon, qui y fixa résidence, fut l'une des plus riches et des plus brillantes d'Europe. Hesdin reste célèbre pour son dramatique siège de 1639, narré par Antoine de Ville, dont le récit est en grande partie reproduit dans cet ouvrage. Il s'agissait du Nouvel Hesdin, fondé en 1554 sur les débris de l'ancien, le Vieil Hesdin ayant été rasé jusqu'aux fondements par Charles-Quint. D'autres auteurs se sont essayés à des monographies plus détaillées de la ville. Mais celle-ci, qui donne les principaux événements à retenir, et ne s'embarrasse d'aucun bavardage, méritait d'être exhumée. Elle passionnera tous les amateurs d'histoire locale, qui apprendront pourquoi bon nombre de châteaux et clochers voisins furent démolis au XVIIe siècle, comment la forteresse d'Hesdin-Fert fut construite et d'autres informations surprenantes. © Micberth

1989, 14 X 20, 152 pages 20.00€

AUBIGNY-EN-ARTOIS. Précis statistique sur le canton

Benoît Caffin

AUBIGNY-EN-ARTOIS. Précis statistique sur le canton

1847. A travers une promenade dans le canton d'Aubigny-en-Artois, Benoît Caffin nous propose de redécouvrir l'histoire des communes et des hameaux qui forment ce canton. Nous apprenons ainsi que la fondation d'Aubigny remonte au temps d'Albinus, qui prit le titre d'empereur en 916. Le territoire fut ensuite séparé en deux seigneuries. Au XVIe siècle, les seigneurs d'Habarcq possédaient Aubigny-la-Marche et la maison de Lens, Aubigny-le-Comte. Des événements étonnants viennent enrichir l'histoire du canton. Un pot de 60 pièces d'or fut découvert à Béthonsart lors de l'agrandissement du choeur de l'église. La croix de Capelle-Fermont rappelle le pillage de l'abbaye du Mont-Saint-Eloi : les brigands dévorés par les remords furent frappés d'immobilité et ne purent s'enfuir. A Savy, après la fête de Saint-Martin, les vassaux présentaient au seigneur un peigne et un miroir que ce dernier abandonnait aux divertissements de la jeunesse. L'auteur nous invite aussi à revisiter les monuments qui s'élèvent dans le canton. Il nous relate le retranchement des Espagnols dans le château d'Hermanville, le plus ancien du pays. Nous apprenons comment l'église d'Averdoingt s'élevait dans la cour du château. Nous remarquons les poutres à franges de l'église de Camblain. L'auteur n'oublie pas de nous citer les personnages illustres : Charles Delannoy, seigneur de Mingoval qui fit prisonnier François Ier à la bataille de Pavie, en 1526. Un passionnant ouvrage de référence pour tous les amateurs d'histoire locale. © Micberth

1993, 14 X 20, 112 pages 18.00€

PAS EN ARTOIS (Histoire des communes du canton de)

Louis Cavrois

PAS EN ARTOIS (Histoire des communes du canton de)

1873. Louis Cavrois affirme ses convictions d'entrée : " L'histoire, pour être complète, précise-t-il, ne doit pas toujours planer au milieu des faits généraux qui regardent tout un royaume. (...) Chaque commune devrait avoir, et aura bientôt, nous l'espérons, son histoire particulière, appuyée sur des documents authentiques et dégagée des erreurs qu'une sage critique prendra soin d'écarter. " Il s'emploie lui-même à oeuvrer dans ce sens, puisqu'il nous propose ici une monographie vivante et complète de Pas-en-Artois et de tous les villages environnants. Ce canton, " situé dans la partie la plus méridionale du Pas-de-Calais ", a une histoire riche et ancienne qui commence au début de l'ère chrétienne et s'achève, sous la plume de l'auteur, au moment de l'invasion de notre territoire par les Prussiens. Baronnie-pairie dès 9l8, Pas-en-Artois, qui s'accroît en puissance et en nombre d'habitants jusqu'au XVe siècle, apparaît ensuite comme une seigneurie d'importance qui a sous sa dépendance les fiefs d'Abecourt et de Riquelieu, " ferme avec une chapelle sur la route de Famechon " et la maladrerie de Saint-Ladre, près du territoire de Thièvres. Louis Cavrois évoque par le menu sa destinée mouvementée, n'oubliant pas de nous signaler l'existence de la confrérie des Guétifs, joyeuse milice de mendiants qui devint, au fil du temps, une institution burlesque et il retrace aussi l'histoire de toutes les localités voisines, d'Amplier à Warlincourt, en passant par Couin, Hénu, Puisieux, Sarton... Un ouvrage qui demeure aujourd'hui d'actualité et qui passionnera tous les amoureux du passé.© Micberth

1998, 14 X 20, 112 pages 18.00€


Page 1 sur 2  -  27 articles.

 1  2  page suivante>>